keyboard_arrow_up
Denis Boulanger - FFK
Brève
Publié le : 20/06/2022

Championnats d'Europe jeunes 2022 : Niswa Ahmed championne d'Europe espoirs !

Dimanche de finale aujourd'hui à Prague ! La France avait 21 chances de monter sur le podium et le bilan final est plutôt positif, notamment grâce au sacre de Niswa Ahmed chez les espoirs.

C'était sa dernière compétition, Niswa Ahmed le savait et elle voulait bien faire pour terminer sa première carrière en allant conquérir ce titre qui lui manquait. Après un tournoi parfaitement maîtrisé, il ne manquait qu'une dernière victoire à la pensionnaire du club du Budokan Thiais pour rafler la mise. Même si la décision a mis longtemps à se dessiner, la Française n'a jamais paru paniquée et il fallait attendre 3 secondes du terme du combat pour marquer LE point suffisant. En étant championne du monde et championne d'Europe en titre, elle peut laisser cette catégorie avec le sentiment du travail accompli, très bien accompli même. Bien avant cela, Houda Taklit avait elle aussi une chance de remporter un titre européen en combat cadettes chez les +54kg. La Française se retrouvait malheureusement sans solutions face l’Ukrainienne Dariia Bulai, la numéro un mondial de la catégorie actuellement, la pensionnaire du club de Bobigny doit se contenter d’une médaille d’argent. Défaite 0-1, elle repart de République Tchèque avec une première médaille à son palmarès, pour sa première compétition internationale.

Denis Boulanger - FFK

Chez les techniciens, Maï-Linh Bui était la première engagée en finale ce matin. Mais elle n'a pas réussi à imposer sa loi face à l'Espagnole Julieta Alvarez Fotheringham. Malgré un bon Sansai noté 24.88, c'est bien son adversaire qui remporte le duel entre cadettes. Après une médaille de bronze l'année dernière en Finlande, la cadette passe une nouvelle étape dans sa progression avec cette première médaille d'argent en compétition internationale. Elle avait une seconde chance en fin d'après-midi avec une nouvelle finale disputée par équipe avec ses coéquipières Caroline Ngoan et Manon Ros pour le titre européen. L'équipe filles concède une défaite face aux Italiennes, championnes en titre. Malgré un bunkai de très bonne facture, cela reste insuffisant pour remporter la médaille d'or. Une belle médaille d'argent donc pour cette nouvelle équipe formée par Maï-Linh Bui (qui empoche ici sa seconde médaille d'argent), Caroline Ngoan et Manon Ros.

Du bronze à tous les étages !

En début de matinée, tous les regardes étaient tournés vers les techniciens qui ouvraient le bal ce dimanche. Les garçons ont fait le travail et avec la manière qui plus est. Lucas Hoffmann (juniors) a rattrapé sa petite déconvenue des éliminatoires en s'imposant largement dans la petite finale contre son adversaire avec un Gankaku noté 25.26. Fabien Tran chez les espoirs réalise une nouvelle grosse performance avec un kata Sansai noté à 24.68. Ce sont deux premières médailles en individuels pour nos techniciens français. Ajouté à cela le podium glané par Lucas Hoffmann et ses coéquipiers Liam Grégoire et Tom Peltier par équipe contre la Serbie et le kata français semble promis à un bel avenir à en croire les résultats du week-end. En revanche, pas de premier podium en individuel pour la Corse Laura Pieri (espoirs) qui termine à la cinquième place.

Denis Boulanger - FFK

Chez les combattants cadets et juniors, les représentants ont pour la grande majorité fait le job ce dimanche ! Le sourire et le panache de Kenzy Dona nous rappellent forcément ceux de ses parents, Lolita et Davy Dona. Dans son combat pour le bronze, le titulaire cadets en -70kg parvient à faire la différence de manière spectaculaire. Deux coups de pied pleine tête lui permettent d'exploser de joie et de remporter sa première médaille à l'international. Première également pour Adam Tadjer qui réussit lui aussi son pari aujourd'hui. Calme et serein à l'image de l'ensemble de sa compétition, il prend le meilleur sur son adversaire 3-0 et remplit de bonheur son père et coach en club à Argenteuil présent sur place ce matin. En juniors, Djihane Menacer (-59kg) n'a pas laissé le moindre espoir à son adversaire, la Roumaine Manica. En contrôle tout au long du combat, la Française, pensionnaire du club du CSM Puteaux, s'impose 2-0 dans cette petite finale et remporte une première médaille internationale aujourd'hui. Quelques minutes plus tard, il était l'heure pour Mathis Chevalier (-61kg) de rééditer la même performance que sa compatriote. Il s’impose 4-3 au terme d’un combat ultra serré contre le Slovaque Ciaky, où chaque point marqué aura été compliqué à aller chercher. Le représentant du club de Sarcelles aura su augmenter son niveau au fur et à mesure des tours pour finir en beauté avec une très belle médaille de bronze. A noter les cinquièmes places d'Hairiss Hierso (-57kg) et Tino Mathis (-52kg) en cadets, ainsi que Cédric Saint Rosaire (-76kg) et Faith Porquet (+59kg) en juniors.

Enfin, sur le dernier bloc de compétition de ces championnats, la part belle était fait pour les combattants espoirs. En compagnie de Niswa Ahmed, cinq autres combattants étaient sur le pont pour décrocher des médailles de bronze. Tout d'abord Tylla Levacher (-55kg), grande copine de Niswa Ahmed combattait ses vieux démons du mois dernier en gagnant son combat pour le bronze contre la Suédoise Rosenlind, championne d’Europe en titre mais surtout la tombeuse de Tylla au premier tour des Europe seniors en Turquie. De même pour Ilies Elguir en -75kg qui s'impose au terme d'un combat parfaitement maîtrisé. Il n'aura jamais été vraiment inquiété par son adversaire, l'Arménien Karyan, et repart lui aussi avec le métal bronzé. Enfin, Ugo Heim (+84kg) est enfin de retour sur un podium continental ! En échec depuis son titre de vice-champion d'Europe cadets en 2018, le jeune français renoue avec les médailles grâce à sa victoire en petite finale contre le Macédonien Stojanovikj, champion d’Europe en titre chez les lourds juniors. Déception en revanche pour Amine Hellal (-60kg) et Damien De Barros (-67kg) qui nous pas su trouver les bonnes solutions lors de leur petites finales et terminent cette compétition à d'honorables 5èmes places.

A l'heure d'un premier bilan comptable, la France comptabilise donc 14 médailles au total : une médaille d'or, 3 médailles d'argent et 10 médailles de bronze. Avec ces podiums, l'Equipe de France termine ses championnats d'Europe jeunes 2022 à la 9ème place au classement des nations mais devient la nation la plus médaillée, ex-æquo avec l'Espagne.